Fleuré
Fiche Pratique

Une salle de bain accessible et sans dangers

Fiche élaborée en partenariat avec Alogia

La majorité des chutes ayant lieu dans la salle de bain, les aménagements de cette pièce doivent respecter certains impératifs :

  • Pouvoir se déplacer dans la salle de bain de manière sécurisée,
  • Permettre à la personne âgée ou handicapée de réaliser sa toilette en autonomie,
  • Améliorer le confort d’utilisation grâce à des aménagements simples.
    Globalement, la problématique principale de la salle de bain est la chute : l’aménagement de cette pièce doit permettre à l’utilisateur de prévenir et de limiter ce risque, tout en améliorant son confort.

La douche italienne

Description

La transformation d’une baignoire en douche à l’italienne vous permettra de limiter au maximum le ressaut de la douche, et donc de diminuer nettement le risque de chutes.

Dans le cas où vous ne pourriez pas installer une douche à l’italienne, vous pouvez sécuriser votre douche classique avec des équipements simples de sécurité (voir plus bas).

Avantages

  • Sécurité / Prévention des chutes
  • Personnalisation (dimensions, revêtement de sol, parois)
  • Design

Inconvénient

  • Coût (1000 à 3500€ selon le projet)

Précautions à prendre

  • Créer une pente suffisante pour l’évacuation des eaux,
  • Vérifier la hauteur de vos évacuations d’eau ainsi que la possibilité de creuser au sol,
  • Si la configuration ne correspond pas, des solutions encastrables existent.

Coûts moyens

  • Remplacement d’une baignoire par une douche à l’italienne : 3500€ à 7000€ pose incluse

Illustration

Le mitigeur thermostatique

Description

Ce dispositif permet de réduire le risque de brûlures. Le mitigeur thermostatique mélange l’eau chaude et l’eau froide, en fonction de la température présélectionnée ; il réagit instantanément à toute variation du débit ou de la température de l’eau, en ajustant le mélange d'eau. En cas d'arrêt d'alimentation en eau froide, le mitigeur s'arrête automatiquement.

Le réglage de la température et du débit se fait via une poignée unique.

Avantages

  • Sécurité / Prévention des brûlures
  • Facile d’installation
  • Coût (100 à 200€)

Inconvénient

  • Certains mitigeurs thermostatiques ne sont pas compatibles avec les chauffe-eau instantanés (vérifier la compatibilité avant l’achat).

Précautions à prendre

  • Dans le cas où l’utilisateur présente des problèmes importants de préhension, orientez votre choix vers un mitigeur à ailette, comme sur la photo ci-dessus.

Coûts moyens

  • 100 à 200€

Illustration

Le sol antidérapant

Description

Un sol est dit antidérapant lorsqu’il permet de limiter le risque de chute, soit par un grainage de son revêtement améliorant l’adhérence, soit par la nature du revêtement lui-même.

Un sol antidérapant adapté permettra de diminuer le risque de chutes, en cas de renversement de liquide ou de nourriture.

Vous pouvez également opter pour certains types de carrelage antidérapant, ou appliquer un produit antidérapant sur votre carrelage actuel.

Avantages

  • Sécurité / Prévention des chutes
  • Amorti des chutes
  • Soulagement des articulations

Inconvénients

  • Selon le revêtement choisi, l’intervention doit se faire par un artisan
  • Coût (30€/m² environ + 40€/m² de pose)

Précautions à prendre

  • Le classement « antidérapant » est noté de A à C (C étant le classement maximal). Ce carrelage est indiqué pour un usage pieds nus en milieu humide, comme la piscine et la salle de bain.
  • Le classement « anti glissant » est noté de R9 à R13, et correspond à l’utilisation d’une surface carrelée avec des chaussures.
  • Les classements supérieurs à R11 sont destinés à un usage industriel.

Coûts moyens

  • Revêtement de sol caoutchouc : 30€/m² environ + 40€/h main d’œuvre 
  • Revêtement de sol carrelage antidérapant : 10 à 40€/m² + 40€/h main d’œuvre

Illustration

L'équipement de sécurité

Description

Parmi les indispensables, on trouve les barres d’appui (pour se stabiliser et éviter de chuter dans la douche ou la baignoire), un siège de douche fixe ou à ventouses (pour s’asseoir, sécuriser et faciliter la toilette), ou encore un revêtement antidérapant dans la baignoire (bandelettes à fixer soi-même) afin de prévenir les chutes.

Avantages

  • Très simple à mettre en place
  • Coût
  • Confort
  • Sécurité / Prévention des chutes

Précautions à prendre

  • Les barres d’appui à ventouse se posent sans outils et peuvent être déplacées
  • A chaque utilisation correspond une barre d’appui (barre des toilettes différente de la barre de baignoire et de la barre de lit)
  • Hauteur de pose : entre 0,90 et 1m au niveau de la ceinture (source : principes d’anthropométrie)

Coûts moyens

  • Barre d’appui : 150€
  • Siège de douche : 50 à 200€
  • Bandelette antidérapantes (baignoire et douche) : 20€ le pack pour une baignoire

Illustration

Précautions d'usage

Alerte en cas de chute

Il est possible d’installer dans la douche une tirette d’alerte, couplée à un système téléassistance : un fil qui se déploie jusqu’au sol permettra de déclencher une alerte en cas de chute.

Confort de l'aidant

Dans le cas où un aidant intervient lors de la toilette, il existe des demi-parois qui permettent un accompagnement simplifié. Veillez à demander aux artisans intervenants d’inclure ce genre d’options dans votre projet.

Tablette de transfert

Dans le cas où vous ne pouvez pas transformer votre baignoire en douche, il existe des solutions techniques qui peuvent être mises en place, comme une tablette de transfert : pensez à consulter un professionnel de l’accessibilité.